Qu'est-ce que la maladie parodontale ?

La maladie se traduit généralement par une inflammation gingivale, dûe à la présence de bactéries dans la plaque dentaire.

SINGULIÈREMENT APPELÉE DÉCHAUSSEMENT…

La maladie se traduit généralement par une inflammation gingivale, dûe à la présence de bactéries dans la plaque dentaire.
La situation s’aggrave , si rien n’est fait et peut aller jusqu’à la mobilité de la dent En effet des espaces que l’on appelle poches parodontales apparaissent entre la racine de la dent et la gencive. De nouvelles bactéries plus virulentes se développent dans ce milieu privé d’oxygène, accentuant le phénomène. Du tartre sous gingival vient également s’y loger, il provoque la détérioration et accélère le processus de destruction des tissus de soutien de la dent.
La maladie parodontale peut conduire à la perte des dents.

maladie-paro.jpg

TRAITEMENT DE LA PARODONTITE

Il est possible d’éviter la chute des dents grâce à différents types de traitement.
La première chose importante est un brossage très attentif et rigoureux. Ceci va permettre de limiter le dépôt du tartre et de la plaque dentaire entre les dents, ralentissant ainsi la propagation des bactéries. Par ailleurs, procéder à l’élimination du tartre sous gingival, ainsi qu’à l’assainissement des poches parodontales, grâce à des antiseptiques efficaces permet aussi de ralentir l’attaque bactérienne. A cela s’ajoute généralement la prise d’antibiotiques.
Dans la grande majorité des cas, ces soins suffisent à éviter le déchaussement dentaire. Dans le cas contraire, la chirurgie sera nécessaire pour sauver les dents mobiles.
Si la prise en charge est trop tardive, l'unique solution reste l’extraction. Dans ce cas il sera proposé une solution de remplacement.

Article rédigé par le praticien le 13/10/2017