Les dangers du piercing

Le perçage buccal est très branché, mais cette procédure loin d’être banale ne reste pas sans risques, bien au contraire. La langue ou le labret, sont les deux piercings que vous préférez, mais peut avoir des conséquence sur votre intégrité dentaire. Votre sourire est une mode qui dure!

Risques et complications

1.       Risque d’hémorragie et paresthésie

Pendant la procédure de perçage, les vaisseaux sanguins et nerfs peuvent être déchirés et endommagés.

Paresthésie : diminution de la sensation semblable à une anesthésie partielle.

2.       Problèmes de gencive récession et déchaussement

Le frottement du palet intérieur peut “user” la gencive et exposer une partie de la dent qui devrait normalement être recouverte (récession ou déchaussement gingival).

Si le déchaussement est trop important, une greffe de gencive peut être nécessaire afin de recouvrir la racine exposée.

3.       Hypertrophie des tissus

Une croissance excessive de tissus peut se produire autour de la tige insérée dans la langue.

Dans des cas sévères, les tissus peuvent enrober le bijou ou la tige et devoir être retiré chirurgicalement.

4.      Traumatisme dentaire

La friction du bijou contre les dents peut entrainer l’usure des dents, des fractures dues aux chocs répétitifs, de la sensibilité, etc..

À cet égard, les attaches de plastiques sont moins dommageables que celles en métal.

Les piercings oraux augmentent d’environ 20%  les risques de fracture dentaire et de maladies gingivales.

5.       Infections

Locales; dans la région du piercing.

Systémiques; la perforation des tissus à l’endroit du perçage constitue une porte d’entrée potentielle pour des infections comme le tétanos, le VIH, les hépatites B et C, le virus Epstein-Barr, candida, etc.

6.       Problèmes Courants

Langue : Gonflement, cratère sur le haut de la langue, langue qui change de couleur, ganglions, difficultés à parler, manger et saliver.

Tour de bouche : Gonflement, peau qui recouvre le palet à l’intérieur. Un bijou trop long va casser les dents et provoquer un déchaussement de gencive.

Frein (Smiley, frowney et sublingual) : tartre, rejet.

7.       Autres séquelles possibles

  • Cicatrices.
  • Problèmes de mobilité de la langue.
  • Le bout de la langue peut se fissurer créant une fente, ce qui peut affecter la phonétique et l’élocution.
  • Maladies parodontales et perte osseuse autour des dents.
  • Ingestion ou aspiration du bijou.
  • Réaction allergique au métal du bijou.
  • Troubles de la phonation et de la déglutition.

 

8.       Les effets à long terme

Parfois, les dommages causés par un piercing de la langue ne sont pas vraiment apparents et peuvent prendreplusieurs années, avant de se manifester. Certains problèmes sont irréversibles et causent la perte de dents. Le cas suivant montre une dame d’une cinquantaine d’années ayant un piercing de la langue depuis plus de 10 ans.

Esthétiquement, rien ne semble anormal mais… les dommages sont bien réels. Si rien n’est entrepris pour tenter de sauver les 2 incisives inférieures, elles seront condamnées à l’extraction.

 

 

Conseils

Comment se protéger quand on décide d’effectuer un piercing oral ?

Si l’on se fait percer la langue ou la lèvre, s'assurer que le matériel utilisé pour le perçage est à usage unique, et le reste de l'équipement stérilisé.

Choisir un professionnel reconnu.

 

Après le piercing 

Se rincer régulièrement la bouche Après l'intervention, il est conseillé de rincer régulièrement la zone avec un bain de bouche à base de chlorexydine durant deux semaines. 

Il faut éviter de jouer avec le piercing car cela peut prolonger le traumatisme causé aux gencives et à la bouche. 

 

Faire contrôler régulièrement le piercing par un dentiste

Le piercing doit être contrôlé régulièrement par un dentiste. 

Article rédigé par le praticien le 05/10/2012